Je m’appelle Wannes Paulissen. En 2017, j’ai terminé le “Cycle avancé” à l’Ecole de Massage Sensitif Belge. Ce furent des années agréables, pleines d’ateliers thématiques, avec un grand amour du toucher conscient. Aujourd’hui, j’y retourne de temps en temps pour être modèle lors d’ateliers ou simplement pour le plaisir de se rencontrer dans le cadre agréable d’un massage.

En 2018, j’ai expérimenté le “Lomi Lomi temple style” hawaïen lors de deux workshops en Corse. J’ai alors eu l’envie d’explorer cette pratique plus en profondeur et me suis inscrit à l’Australian College of Kahuna Science du maître entraîneur Ki’a’i Ho’okahi Weber.

Incertain de ce que je recherchais, j’ai trouvé exactement ce dont j’avais besoin.

Lors de la formation en Australie, j’ai découvert un enseignement qui n’était pas focalisé uniquement sur la technique, comme j’en avais l’habitude. Un peu dérouté au départ, j’ai senti à tel point qu’on se laisse porter par la pratique. On nous a appris à suivre cette conscience au travers de l’espace présent, passé et futur. La nécessité d’un investissement personnel et de persévérance, le travail de ma posture physique, de développement du respect de soi et de sa dignité, la professeure, le fondateur et les principes du Kahuna: tout est mis en oeuvre pendant la formation entière, jour et nuit.

Ici en Europe, je continue ma formation avec Isabell Dzananovic. Isabell s’est formée pendant des années au College of Kahuna Sciences en Australie et a été autorisée par Ki’a’i à enseigner le Kahuna Bodywork en Autriche, où elle enseigne et pratique en tant que practicienne de Kahuna Bodywork.

C’était et c’est toujours une expérience intense, un beau voyage qui a changé la manière dont je me vois et ma vie en général. Je me réjouis de poursuivre ma formation pendant encore plusieurs années. C’est pour cela qu’il est toujours difficile d’expliquer à mes amis ou à mes clients que la formation n’est pas encore et ne sera jamais terminée. Elle “est” simplement.

En savoir plus sur Ki’a’i Ho’okahi Weber et Kahu Abraham Kawai’i, le créateur de Kahuna Bodywork.